En savoir plus
« Défendre vos intérêts est notre priorité »
Je m'engage, aux côtés de mes clients, pour la défense de leurs intérêts, le respect de leurs droits...
En savoir plus
Nos honoraires
Je vous propose une politique tarifaire claire, adaptée à votre situation.
En savoir plus
Nos domaines d'intervention
Experts du droit immobilier, nous vous assistons en matière de vente, d'acquisition, de copropriété ou encore de location.

Nos derniers articles

29 janvier 2018
Immobilier et Construction

Quand le syndic ne respecte pas la loi…

Parmi les missions dévolues au syndic, figure celle de convoquer l’assemblée générale annuelle des copropriétaires. Et, de préférence, en respectant les délais et formes prescrits par la loi. Il arrive néanmoins que le syndic s’affranchisse de ces règles, qu’un copropriétaire le constate et conteste la validité de l’assemblée devant les Tribunaux. La contestation de l’assemblée générale Pour ce faire, le...
Lire la suite
29 janvier 2018
Immobilier et Construction

De la responsabilité du syndic en cas d’infiltrations…

Une situation « ordinaire » aux conséquences extraordinaires Il n’est pas rare qu’un dégât des eaux se produise dans un immeuble en copropriété. En particulier, l’aménagement d’anciennes chambres de service en logements est souvent générateur, du fait de l’inadaptation des équipements sanitaires, d’infiltrations d’eau, parfois usées, dans les appartements situés aux étages inférieurs. De même, des dégâts des eaux à répétition peuvent...
Lire la suite
29 novembre 2017
Banque et Assurance

Quand l’assureur est condamné pour avoir refusé à tort de verser l’indemnité qu’il devait à son assuré

A la suite d’un incendie, l’assureur a estimé pouvoir appliquer la « règle proportionnelle » en limitant l’indemnisation versée aux assurés. Ce faisant, il les a injustement privés de la possibilité de reconstruire le bien et donc de l’exploiter à nouveau et devra réparer le préjudice ainsi causé.   La « règle proportionnelle » Sous certaines conditions, l’assureur peut limiter le montant de l’indemnisation...
Lire la suite
29 novembre 2017
Banque et Assurance

Quand l’assureur et son expert sont condamnés pour avoir sous-évalué l’importance des travaux de réparation après un sinistre

L’assureur doit financer des travaux de réparation « efficaces et pérennes » même si l’expert qu’il a mandaté préconise des reprises limitées.   Désordres, indemnisation, réapparition des désordres En 2001, M. et MME V ont déclaré à leur assureur multirisques-habitation un sinistre « catastrophe naturelle ». L’assureur a mandaté un expert qui a estimé l’ampleur et le coût des travaux de réparation à réaliser....
Lire la suite